Skip to main content
RTL Longueuil sur Facebook RTL sur Twitter Linkedin YouTube
Itinéraire À l'arrêt
lundi 24 novembre 2008

Au Réseau de transport de Longueuil, l’achalandage est en hausse de 4,3%

Longueuil, le 24 novembre 2008 - En date du 31 octobre 2008, l’achalandage au RTL est en augmentation de 4,34 %. «Depuis le début de 2008, c’est 1 110 750 déplacements de plus qui se sont effectués sur l’ensemble des 73 lignes d’autobus et des 13 lignes de taxi collectif. C’est tout à fait remarquable et nous avons bien en vue le chiffre de plus de 32 000 000 de déplacements en 2008, une première depuis 1988», commente la présidente du RTL, Mme Johane F.-Deshaies.

Le RTL a enregistré 26 683 876 déplacements au 31 octobre 2008 par rapport à 25 573 126 à la même période de l’année dernière, soit, en moyenne, 111 075 déplacements de plus par mois. À lui seul, le mois d’octobre a été particulièrement occupé avec 3 058 062 déplacements. La dernière fois que le RTL a connu un mois de plus de 3 M de déplacements remonte au mois de mars 1989 (3 008 878), soit plus de 19 ans! À ce jour, en 2008, le RTL enregistre des augmentations d’achalandage durant huit des dix premiers mois de 2008.
 
«Grâce la mise en oeuvre de son plan d’amélioration des services 2007-2011, le RTL augmente depuis deux ans la prestation de ses services de 5,7%, ce qui représente une somme de 3,9M$ sur une base annuelle. Cet important investissement donne actuellement des résultats concrets. Ainsi, à la fin du mois d’octobre, le RTL connaîssait une augmentation d’achalandage de plus de 6,51% depuis 2007 et je suis persuadée que la situation va s’améliorer encore» (2,17% en 2007 et 4,34% à ce jour), explique Mme F.-Deshaies.

Rappelons que dans le cadre de sa nouvelle politique sur le développement du transport en commun, rendue publique en juin 2006, le gouvernement du Québec proposait une cible de 8% d’augmentation d’achalandage à la fin de 2011. «Il n’y a pas de doute, le RTL est en voie de réaliser une solide performance face au défi proposé par le gouvernement et ce grâce, notamment, à la contribution financière de ce dernier» conclut Mme F.-Deshaies.

Bookmark and Share